Escapade afroequatorienne dans la vallée du Chota. 1/3 mai 2015

  • Cathy Ferré
  • Équateur
Escapade afroequatorienne dans la vallée du Chota. 1/3 mai 2015

​Première escapade en dehors de Quito: comme je suis beaucoup venue en Équateur ces dernières années, j'ai pas mal écumé tout le pays et particulièrement les régions andines. Donc pour ce séjour, l'idée est de découvrir des lieux nouveaux et en dehors des circuits les plus fréquentés. Lucia m'a donc proposé de passer le week-end dans la vallée du rio Chota, à trois heures au nord de Quito, près d'Ibarra, une zone essentiellement peuplée par des afro-équatoriens, descendants d'esclaves. C'est une enclave aride et chaude à 1500 mètres d'altitude, coincée entre la sierra d'Otavalo et la province de Carchi, avec un mode de vie et une culture bien différents du reste du pays.

​Vendredi après-midi, donc, rumbo en bus pour El Juncal, un des villages de la vallée, où une association de femmes gère un projet de tourisme communautaire particulièrement original et intéressant. Nous passons deux jours dans la maison d'Olga, Fabio et leur chaleureuse famille. Au programme: partage de leur vie quotidienne, ballades dans les alentours, cueillette de mangues, goyaves et avocats, dégustation des plats traditionnels, chansons et guitare autour de la fogata, informations sur l'histoire de la communauté. Introduits en Équateur au XVII ème siècle par des jésuites venus des régions Caraïbes et de Colombie, les ancêtres africains travaillèrent comme esclaves dans les mines et plantations de canne à sucre. Après l'abolition de l'esclavage, leur sort de peones dans les grandes haciendas ne s'améliora guère. Aujourd'hui, leurs descendants sont fiers de leur culture; ils ont à cœur de briser les clichés et de construire ensemble un avenir enfin digne et autonome. Merci à Olga, Fabio, Fabian, Javier, et tous les autres de nous avoir accueillies avec une telle générosité.

La jolie maison d'Olga cachée entre bananiers,  manguiers et avocatiers.

La jolie maison d'Olga cachée entre bananiers, manguiers et avocatiers.

Lucia et la famille d'Olga: son mari italien Fabio,  sa fille aînée Anais et la petite espiègle Miquela.

Lucia et la famille d'Olga: son mari italien Fabio, sa fille aînée Anais et la petite espiègle Miquela.

Olga à l'oeuvre pour la préparation du plat traditionnel de guandul.

Olga à l'oeuvre pour la préparation du plat traditionnel de guandul.

De bon matin, avant la grosse chaleur, grimpette sur les collines au dessus du village et vue sur toute la vallée.

De bon matin, avant la grosse chaleur, grimpette sur les collines au dessus du village et vue sur toute la vallée.

Sur ces collines arides,  la culture des figues de Barbarie a récemment été introduite et offre à la communauté de nouveaux débouchés économiques.

Sur ces collines arides, la culture des figues de Barbarie a récemment été introduite et offre à la communauté de nouveaux débouchés économiques.

Dans sa finca, bien nommée la Milagrosa,  Fabian reussit à cultiver plus de 30 espèces différentes.

Dans sa finca, bien nommée la Milagrosa, Fabian reussit à cultiver plus de 30 espèces différentes.

En plus d'être un campesino accompli,  Fabian gratte la guitare et chante avec talent.

En plus d'être un campesino accompli, Fabian gratte la guitare et chante avec talent.

Le groupe local de bomba, la musique traditionnelle de la vallée du Chota.

Le groupe local de bomba, la musique traditionnelle de la vallée du Chota.

Olga et quelques élèves de l'école de danse: pour toute la communauté, une fête sans bomba est impensable.

Olga et quelques élèves de l'école de danse: pour toute la communauté, une fête sans bomba est impensable.

Dona Swann 18/05/2015 15:16

J'adore ces photos ! quel voyage magnifique !

stover 07/05/2015 19:27

Ça a vraiment l.air super...
bonne continuation
on t.embrasse
christine et irene

Cathy Ferré 07/05/2015 21:55

Merci et bises à toutes les 2. Demain départ pour les galapagos. Il faudra sans doute attendre un peu avant la prochaine page du blog. J'avais oublié de cocher une case pour les notifications pour les abonnés mais j'ai rectifié. Vous devriez pouvoir me suivre à la trace...sans risque de fracture ;-) hasta luego

Ghislaine L 06/05/2015 22:33

De magnifiques paysages, de bien belles personnes, ... Profite bien de tout cela Cathy!

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog