De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015

  • Cathy Ferré
  • Équateur
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015

​Environ 50 km, soit une heure et demie de bus au sud de Loja, on arrive à Vilcabamba, ravissante petite ville, située dans un cadre enchanteur et vallonné. Température idéale, 1500 m d'altitude, et des excursions à pied, à cheval et en vélo à profusion dans les alentours et le parc naturel Podocarpus tout proche. La région est connue pour sa localisation privilégiée et le nombre exceptionnel de centenaires qu'elle abrite. Le secret de cette particularité residerait dans la qualité de l'eau de la région.

Sa réputation de " Vallée de la longévité " lui a valu depuis une bonne trentaine d'années, l'afflux de très nombreux nouveaux habitants, retraités et baba cool sur le retour, venus d'Europe et surtout des États-Unis, dans l'espoir d'y atteindre eux aussi un âge canonique et d'y vivre une longue vieillesse dorée. Des immigrés d'un genre particulier, que les autorités equatoriennes accueillent les bras ouverts. Eh oui, il y a des pays où les étrangers sont mieux reçus que chez nous, qu'on se le dise ! A vrai dire, je n'étais pas très sûre que cette ambiance me convienne et j'avais même un a priori pas très positif sur ce Gringolandia. Les amis qui ont voyagé avec moi savent combien je suis puriste, voire rigide, sur la recherche de l'authentique! Donc à la descente du bus, j'ai bien failli prendre mes jambes à mon cou: ça parlait anglais dans tous les coins, menus affichés en anglais sur les devantures des restaurants de la place centrale, groupes de blonds attablés aux bistrots, ateliers de yoga et cabinets de massages..... Bref, ambiance très thaïlandaise, ou Khatmandou de la grande époque. Mais, n'écoutant que mon courage, j'ai traversé ce milieu hostile et je me suis dirigée vers l'hôtel réservé par mail, tenu par un français et nommé Rendez-vous..... En fait tous les hôtels sympas sont tenus par des étrangers dans ce village un peu hors sol. Finalement, en dépit de mes préjugés, j'ai bien apprécié cette halte sur la route du Pérou et j'y ai fait de chouettes balades et rencontres. Comme quoi, il vaut mieux ne pas s'arrêter aux idées toutes faites...

​Comme d'habitude, cliquez sur les photos pour les agrandir et laissez défiler les deux diaporamas.

​Le Rendez-vous est vraiment un havre de paix, bungalows tout confort, croquignolets et arrangés avec goût, avec hamac sur la petite terrasse perso, jardin magnifique et vue imprenable sur les reliefs alentour. Nicolas, le propriétaire, et Gloria qui travaille pour lui, sont aux petits soins et j'y ai passé trois jours vraiment agréables. Et j'y ai rencontré Pascale, une bien sympathique québécoise et Ester, espagnole en mission de la Croix Rouge pour quelques mois dans la région.

Ma cabane au fond des bois et mes copines internationales. Ma cabane au fond des bois et mes copines internationales.
Ma cabane au fond des bois et mes copines internationales. Ma cabane au fond des bois et mes copines internationales.

Ma cabane au fond des bois et mes copines internationales.

​A Vilcabamba, on peut faire de nombreuses et variées randonnées. Voici quelques images choisies des 2 excursions que j'ai faites: le parc naturel Rumiwilco avec ses sentiers qui longent la rivière et grimpent vers les sommets et une autre promenade vers et au dessus du village de San José. Diaporama ci-dessous.

De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015

Le 4 juin à l'aube, j'ai quitté Vilcabamba, direction le Pérou, par la frontière la plus isolée et la moins fréquentée. Un trajet pas de tout repos mais magnifique et qui permet d'entrer directement dans la province d'Amazonas et la région de Chachapoyas au Pérou. Voilà comment ça se passe: vers 6h du matin, on récupère le bus Loja-Zumba et c'est parti pour 5 heures de voyage, au début dans une brume à couper au couteau. A 11 h, à Zumba, soit on attend la ranchera de 14 h ( bus très rustique ouvert des 2 côtés), soit on partage un taxi avec d'autres voyageurs. C'est ce que j'ai fait car trois italiens suivaient le même chemin que moi. Une heure et demie plus tard, on est arrivé au poste frontière de La Balsa, où on a traversé à pied le pont international au dessus du rio Canchis. Premières démarches administratives sans problème du côté equatorien mais du côté péruvien, il a fallu attendre 2 heures que le douanier veuille bien revenir de son almuerzo pour tamponner les passeports. Moralité: arriver juste avant le repas du douanier.... Après cela, 20 mn de moto-taxi pour Namballe et encore 2 heures de mini bus pour San Ignacio. Nuit vraiment oubliable dans un hôtel standard de San Ignacio. Et rebelote le lendemain: 3 heures de colectivo pour Jaen, puis environ une heure pour Bagua Grande (lieu d'une lutte très combative et violemment réprimée en juin 2009, contre un décret gouvernemental livrant des territoires entiers de la région aux multinationales minières). Et pour terminer ce périple, 4 heures d'un autre colectivo pour Chachapoyas..... Ouf! Mais des paysages sublimes et variés tout le long de la route qui nous fait grimper à 3000 m dans les Andes, puis dégringoler à proximité de l'Amazonie. Sommets, fleuves, rizières, gorges encaissées: on en prend plein les mirettes...

​Diaporama de la route entre Vilcabamba et le poste-frontière de la Balsa.

De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015

La Balsa, poste-frontière entre l'Equateur et le Pérou, avec le pont international au dessus du rio Canchis. Le passage le moins utilisé pour passer d'un pays à l'autre.

De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015 De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015 De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015

Quelques-uns des transports empruntés pendant ce trajet: bus, taxi, combi collectif qui démarre quand il est plein, moto-taxi, ranchera.. Pour simplifier les choses, dans cette région du Pérou, les différentes compagnies de transport ne partent pas de la même gare routière et il faut aller d'un terminal à l'autre en moto-taxi... Les joies de la privatisation....

De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015 De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015 De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015 De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015 De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015

Mon trajet par la petite route jaune depuis Vilcabamba au sud de Loja jusqu'à Chachapoyas

​Et la récompense: l'arrivée à Chachapoyas, capitale de la province péruvienne d'Amazonas, sa jolie Plaza de Armas et le sympathique Hostal Amazonas. Les surprises de "Chacha", ce sera dans le prochain épisode.

De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
De Gringolandia, (euh...pardon Vilcabamba, Équateur), à Chacha (poyas, Pérou). 1/5 juin 2015
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

michèle 21/06/2015 07:29

Coucou , Cathy , j'aime beaucoup regarder ton blog , passer d'une région , d'un pays à l'autre , de paysages , architectures et habitants différents , consulter ton itinéraire sur une carte serait super , des bises et poursuis bien ton aventure

Cathy Ferré 21/06/2015 16:28

Coucou Michele, ( Rossi, je suppose! ), contente que mon blog te plaise. Merci du commentaire. Pour la carte, je vais essayer d'en inclure une mais je ne promets rien, je ne suis pas encore super experte dans le maniement de ce blog. Il y en a une locale dans le lien que j'ai mis sur Vilcabamba. Plein de bises. Cathy

GERARD PERRIER 21/06/2015 05:07

Chère Cathy, Je fais 36 choses avant d'aller marcher par les Asturies vers Compostelle en juillet.J e me régale de tes notes et photos de l'Equateur que j'ai parcouru seul en juillet 2003 durant mon séjour avec Do en Guyane...Belle idée que tu as eue que ce roadmovie politisé et poétique ! Bravo et merci.
Do joue une pièce de théâtre en fin de mois ,vient de marier sa fille Julie :elle est donc débordée et te lira en juillet où elle réside à Puyloubier avec ses filles. Moi sans ordi en juillet je te retrouve en août .Belles bises et belles rencontres pour toi .GP

Cathy Ferré 21/06/2015 16:32

Bonjour Gerard et merci de ton commentaire. Je suis ravie de faire voyager un peu mes amis avec moi. Je te souhaite de belles randos dans cette magnifique region des Asturies. Bises à toi et Domi.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog