Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015

  • Cathy Ferré
  • Bolivie
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015

​Camino jesuita, camino inca, camino en la selva, camino del Che.... Les chemins autour de Santa Cruz, première escale bolivienne ont été riches en surprises et émotions.

Premier juillet: changement de pays et nouvelle étape de mon voyage qui cesse pour quelques semaines d'être (très relativement) solitaire puisque le moment de mon rendez-vous avec Nicole est arrivé. Comme j'ai passé beaucoup de temps autour de Cuzco, au diable l'avarice et les avaricieux, j'ai finalement décidé de prendre un avion direct pour Santa Cruz et de sauter par dessus le lac Titicaca, où j'irai fin juillet du côté bolivien. Donc, vol Cuzco-La Paz, puis La Paz-Santa Cruz où je débarque le 1er juillet après-midi, après avoir admiré depuis le ciel sans un nuage le vert des montagnes et le bleu du lac navigable le plus haut du monde. L'atterrissage sur La Paz, à l'aéroport El Alto, le bien nommé, est époustouflant et ma course à 4000 m d'altitude pour attraper ma correspondance (car l'avion a décollé de Cuzco avec une heure de retard) manque de me provoquer une crise cardiaque! A Santa Cruz, changement de décor: c'est plat, il y a des palmiers et il pleut. Taxi pour le Residencial Bolivar, réservé depuis plusieurs jours....et où Nicole est arrivée avant moi, contrairement à ce qu'on avait prévu, car, au moment d'acheter mon billet d'avion, je me suis emmêlé les pinceaux dans les dates! Honte à moi.... Mais ma copine est indulgente et me pardonne devant une première bière Huari et une assiette de trucha pour fêter les retrouvailles.

Comme d'habitude, cliquez sur les photos pour les agrandir et laissez défiler le diaporama ( il n'y en a qu'un cette fois)

MISSIONS JÉSUITES

​La ville de Santa Cruz est sympa mais ne casse pas trois pattes à un canard. En une journée, on en a fait le tour et on a vu le marché de Los Pozos, quelques musées et galeries d'art, la plaza 24 de septiembre, en passant entre les gouttes car il pleut beaucoup, beaucoup, beaucoup..... Le 3 juillet, départ en "trufi " (taxi collectif à la bolivienne), pour deux jours dans les missions jésuites les plus proches: San Javier et Concepción. Deux journées de visite dans cette région de Chiquitanía, aux confins de l'Amazonie, inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco. Dans la douloureuse histoire de la colonisation de l'Amérique et de l'évangélisation forcée de ses habitants, les réductions jésuites de Bolivie, mais aussi du Paraguay et d'Argentine, occupent une place particulière et représentent une tentative de mettre en place un espace de protection des indiens, à condition bien sûr qu'ils se convertissent à la religion catholique. Faudrait quand même pas qu'ils continuent leurs cultes mécréants à la Pachamama, à Inti le dieu-soleil, ou au puma et autres bestioles sauvages. Cette expérience se terminera par l'expulsion au XVIIIème siècle des jésuites, qui gênaient les ambitions de la couronne espagnole. Quant aux indiens qui vivaient dans les missions, ils furent de nouveau livrés à la cruauté et à la cupidité des colons. Reste de cette époque un magnifique ensemble architectural, de style "baroque métis", et des églises de bois et de pierre dont la restauration dans les années 1990 a demandé un travail colossal. Quelques photos ci-dessous: d'abord Concepción, la plus colorée, puis San Javier.

Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015

SAMAIPATA

​Après le chemin des missions jésuites et une nuit à Santa Cruz, nous voilà parties à Samaipata, très joli et paisible village à l'architecture traditionnelle, situé à une centaine de kilomètres, soit 4 heures de trufi quand même, vu l'état des routes boliviennes. Et encore, celle-ci était goudronnée, ce qui ne sera pas le cas des suivantes. Sur les photos ci-dessous, vous voyez Samaipata le dernier jour sous le soleil mais on y a frissonné la plupart du temps car un fichu et inhabituel vent venu de Patagonie apportait pluie et températures bien frisquettes. On y a quand même fait de belles ballades.

Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015

​EL FUERTE

À quelques kilomètres de Samaipata, nous avons visité un site préhispanique très beau et mystérieux: El Fuerte, à la fois forteresse et lieu de cérémonie. Successivement occupé par des peuplades venues d'Amazonie et du Paraguay, El Fuerte a été annexé par l'empire inca au XVème siècle. Entouré de belles montagnes, il se compose de ruines des demeures de l'époque et surtout d'un magnifique rocher sacré, recouvert de niches à offrandes et de gravures zoomorphes et géométriques. Une visite passionnante, d'autant plus que le site est très bien aménagé avec de nombreuses pancartes d'explications et des passerelles permettant de bien observer tous les détails.

Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015

PARQUE AMBORÓ

​Deuxième excursion autour de Samaipata: une marche en pleine forêt subtropicale, ce qu'on appelle ici "bosque húmedo", dans la partie sud du parc naturel Amboró. Notre petit groupe, guidé par la compétente et sympathique Yaquelin, a crapahuté pendant cinq heures sur des chemins pas mal accidentés et boueux. Une marche pas très facile mais qui nous a permis d'admirer des milliers de fougères géantes, de plantes inconnues et un beau paysage noyé dans les brumes.

Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015

​A Samaipata, dans notre hôtel, on a fait connaissance d'Elisa, pétulante et talentueuse prof d'arts plastiques espagnole, qui est venue avec nous faire l'excursion dans le parc Amboro. On la retrouvera dans le prochain épisode.... Elisa aussi tient un blog de voyage où elle insère les magnifiques dessins qu'elle exécute en deux temps trois mouvements. Voici ci-dessous sa version de notre ballade parmi les fougères géantes. No se la pierdan....

​Le pape était sur mes traces: après avoir visité l'Equateur, voilà qu'il débarquait en Bolivie et plus précisément à Santa Cruz mais j'avais décidé depuis longtemps de rendre hommage à un autre argentin. Nicole et moi sommes donc parties sur le chemin des derniers combats du Che.

Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015

CAMINO DEL CHE.

Pour moi, c​'était le but essentiel du séjour dans la région de Santa Cruz. Aller en pèlerinage à Vallegrande et la Higuera, là où la vie de combat du Che s'est arrêtée prématurément, lors de sa guérilla en Bolivie, qu'il avait choisie car c'était le pays le plus pauvre et inégalitaire d'Amérique Latine, proche de son Argentine natale, et occupant une position stratégique pour permettre l'extension de la révolution et de la justice sociale dans tout le continent. Mais le manque d'appui des dirigeants locaux, l'incompréhension de la majorité de la population et la volonté de la CIA et de l'armée bolivienne d'en finir avec lui, voueront cette tentative à l'échec. Il faut lire ou relire le journal de Bolivie du Che, et voir ou revoir les deux films que Soderbergh lui a consacrés.

Pour le voyageur, le moins que l'on puisse dire, c'est que ce chemin-là se mérite. Pour Nicole et moi, il n'était pas question de faire le tour d'une journée au pas de course proposé à un prix exorbitant par les agences de Samaipata. On a tenté l'aventure individuelle et bien nous en a pris. Premier trufi pour Mairana et de là, correspondance immédiate pour Vallegrande. Coup de chance: on retrouve dans le deuxième trufi Alberto et Alfredo, deux espagnols déjà croisés à l'hôtel Androña et on a pu se regrouper pour négocier ensemble guide et transport pour la Higuera. Et c'est parti pour deux jours de découvertes et d'émotions. On a trouvé un logement très correct et économique à Vallegrande, où on a visité le musée du Che, la laverie de l'hôpital où son corps a été transporté en hélicoptère et exposé ainsi que le mausolée construit sur le lieu où, en 2000, ses restes et ceux des autres guerrilleros ont été découverts après plus de trente ans de mystère, avant d'être enfin rapatriés à Cuba, dans l'impressionnant mausolée de Santa Clara, que j'ai visité les larmes aux yeux il y a quatre ans. Le lendemain, remontée dans le temps puisque nous sommes partis tous les quatre vers la Quebrada del Churro, site de la dernière bataille, puis la Higuera, et l'école où le Che fut exécuté le 9 octobre 1967. Notre chauffeur-guide, le très attachant et combatif Santos, nous a conduits sur la piste défoncée, dans des paysages somptueux, depuis Vallegrande jusqu'à la Higuera, en passant par le village de Pucara. Avec lui, nous avons dévalé puis remonté la pente qui mène à la Quebrada del Churro. Et surtout, il nous a raconté des tas d'histoires où se mêlaient mémoire et légendes. Lui et sa famille vivaient et vivent encore dans un lopin de terre au dessus du chemin qui descend à la Quebrada, qu'ils entretiennent avec soin. Santos, qui d'après nos calculs, avait maximum 2 ans au moment des faits, dit qu'il se souvient du passage près de la maison familiale, du Che emprisonné et blessé, son père assure détenir le revolver du Che et sa mère qui semble avoir à peine dix ans de plus que Santos, nous montre de vieilles photos. On boit leurs paroles et on ne s'étonne même pas de toutes ces incohérences chronologiques, Santos nous avait aussi certifié qu'une femme de la région avait atteint l'âge de 150 ans..... A la Higuera, la gardienne de l'école où le Che a vécu ses dernières heures me parle de la peur qu'elle a éprouvée lorsque la tranquillité de ce village perdu au bout du monde a été brisée par les bruits de coups de feu et l'arrivée de l'armée. Vérité historique? Contes construits au fil des années autour de la figure héroïque? Peu importe finalement..... Ce chemin du Che aura été un moment important et unique dans mon voyage et l'occasion de bien belles rencontres. Ci-dessous, long diaporama avec des images de la Quebrada del Churro, la Higuera et Vallegrande.

Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015

Pour terminer cette page, qelques images attrapées ​le long de la route depuis Purata à Villa Serrano, étape vers Sucre.....où on restera plus longtemps que prévu et où on devra changer notre programme d'itinéraire pour cause de blocage des routes autour de Potosí. A suivre dans le prochain épisode.

Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015
Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015Sur les chemins de Santa Cruz de la Sierra, Bolivie. 1/9 juillet 2015

Paulette 03/08/2015 22:23

Belle Cathy, ton blog est un grand voyage, je savoure tout tout tout avec délice, je ne rate rien !
Merci de tout cœur,
Paulette

Cathy Ferré 07/08/2015 01:28

Merci ma Paulette, ça me va droit au coeur, tant mieux si mes amis voyagent un peu avec moi. Mais bientôt je vous raconterai tout ça de vive voix car l'heure du retour approche. Bises.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog