Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016

  • Cathy Ferré
  • Colombie
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016

Si vous suivez de près mon périple, vous vous serez rendu compte que je saute quelques étapes car mon dernier billet est daté de début juillet et celui-ci du 25. Entre temps, j'ai retrouvé mon amie Claude à Cali et nous avons passé ensemble deux semaines à bourlinguer dans les villages et sur les chemins de la zona cafetera. Ma page de blog sur cette partie du voyage viendra plus tard car j'ai accumulé les mauvaises manipulations sur ma tablette et mon appareil photo. Résultat tragique: toutes les photos prises pendant ces deux semaines sont mystérieusement parties dans le cyberespace. Ça m'a mise en rage bien sûr mais, d'après mes recherches sur internet, il semblerait que tout ne soit pas perdu et qu'il soit possible de récupérer ces précieuses images par une autre manoeuvre informatique magique que je suis bien entendu incapable de réaliser toute seule. Donc, avec l'âge, je deviens philosophe, je croise les doigts, j'invoque les dieux du monde virtuel et, surtout, j'espère croiser la route d'un génie des nouvelles technologies pour remettre les choses en ordre. En attendant, je vous raconte et je vous montre pourquoi Guatapé m'a épatée.

​Comme d'habitude, cliquez sur les images pour les agrandir et si vous avez une tablette placez-la en position horizontale pour bien voir les photos.

Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016

Claude est donc repartie de Medellín pour l'Équateur, où vit son fils depuis de nombreuses années, dimanche 24, et je suis partie pour deux jours à Guatapé, très joli coin à environ 80 kms de Medellín. ​J'ai laissé l'essentiel de mes bagages à l'hôtel où nous avons logé à Medellín et, légère (et presque court vêtue, car, ici, les températures approchent des 30 degrés), j'ai pris le bus qui m'a menée en deux heures à destination, dans une très sympathique posada, "Mi casa Guatapé", au bord du lac, quelques centaines de mètres avant le célèbre Peñon de Guatapé. Le Peñón de Guatapé, aussi appelé Piedra del Peñol, c'est ce monolithe de 220 mètres de haut. En son point le plus élevé, il culmine à 2 135 mètresd'altitude. Il aurait été escaladé pour la première fois en 1954 par un groupe d'amis. Depuis, un escalier de 649 marches a été installé pour atteindre le sommet, d'où l'on peut voir la région alentour, et en particulier le magnifique lac El Peñol , ce qui en fait l'une des principales attractions touristiques du département d'Antioquia. Adoré par les indigènes qui habitaient la région avant la colonisation, longtemps considéré comme une météorite, cette pierre gigantesque est l'objet de nombreuses légendes.

Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016

Le lendemain de mon arrivée, dans la matinée, pour éviter la grosse chaleur, et sous un soleil radieux, j'attaque la grimpette qui, certes, essouffle un peu, mais en vaut la peine car, d'en haut, la vue est époustouflante et on prend plein les yeux face à une débauche de couleurs, lumière, formes extravagantes. Le lac dessine un véritable labyrinthe, d'où émergent îlots, presqu'îles, collines.... Magnifique mais complètement artificiel car il s'agit en fait d'un lac de barrage qui produit une grande partie de l'électricité de Colombie. 2262 hectares de terres agricoles ont été inondés en 1972 pour le créer. Le village de El Peñol a été détruit, englouti et déplacé. Un drame pour la population paysanne de l'époque qui a dû abandonner fermes, maisons familiales et cimetières où étaient enterrés les ancêtres, être relogée dans un environnement nettement plus urbain et changer aussi d'activité. Mais il faut reconnaître que le paysage en jette! ¿Qué les parece?

Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016

Autour de mon petit hôtel, le long du lac, entre le village de Guatapé et le rocher, les promenades sont délicieuses et offrent de beaux panoramas sur la vallée et les magnifiques demeures avec piscines et quais privés, qui appartiennent à la grande bourgeoisie de Medellín.... Et aussi à quelques anciens membres du cartel: on peut d'ailleurs visiter les ruines du palais de Pablo Escobar! (voir les deux dernières photos si dessous).

Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016

Le village de Guatapé, au bord du lac, est un des attraits, et pas des moindres, de la région. Et le week-end, il attire des centaines d'habitants de Medellín qui viennent y prendre un petit bain d'architecture traditionnelle et se promener sur le lac dans d'énormes bateaux à étages où bière et salsa coulent à flots. Moi, j'ai préféré faire un petit tour en lancha (barque à moteur) de quelques passagers et surtout, j'ai arpenté le village de long en large pour admirer ses jolies rues et places aux maisons colorées. Ci-dessous, le transport local, le malecón avec les bateaux qui attendent les clients, la place principale avec l'église Nuestra Señora del Carmen.et le palais municipal, et la petite Plazoleta où il fait bon prendre une cerveza ou un jus de mangue à l'ombre d'un parasol.

Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016

Les rues de Guatapé rivalisent de couleurs, toutes les maisons sont peintes avec des couleurs vives et le bas des façades est orné de zócalos. Ce sont des céramiques, élaborées pour la plupart au début du XXème siècle et régulièrement repeintes, qui représentent l’histoire du village, les différentes professions des habitants ou simplement des formes géométriques.

Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016
Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016Épatée à Guatapé! 24/25 juillet 2016

C'était une bien jolie étape dans mon voyage. J'espère que ça vous a plu aussi. Prochain épisode: la grande, grande, grande ville de Medellín, étonnante, déconcertante, passionnante..... Hasta luego.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Michele 01/08/2016 15:08

Coucou , Cathy , je rentre de Bilbao , je suis ton periple et je vois que tu traverses bien des endroits passionnants et vraiment tres beaux , continue bien ton voyage et d autres lieux et photos
Des bises

Cathy Ferré 03/08/2016 03:10

Hola, Michèle. Contente d'avoir de tes nouvelles. J'espère que tu t'es régalée à Bilbao, j'adore cette ville et la région. Bonnes vacances et mille bises de la magnifique côte Caraïbe colombienne.

Agnes 29/07/2016 11:21

Oui, ça m'a plu !!!! Surtout vu de Thorsfön,(extreme nord est) le village le plus haut d'Islande. Nous logeons dans une Guesthouse au bord de la mer glaciale. A cette heure ci, on ne distingue rien aux alentours tant la brume est dense. Pour arriver ici, nous avons traversé des kms de steppe non habitée, sur des routes non goudronnées. Ici une dizaine de maisons de pécheurs et une piscine olympique d'eau bien chaude avec spots bouillonnants ; Etonnant !!!!!! Bises Agnes

Cathy Ferré 01/08/2016 06:10

Coucou Agnès. Un de ces jours, il faudra qu' on échange nos destinations favorites. Moi en ce moment je suis dans la chaleur bien moîte de la côte chocoana. Et je me souviens avec délice du bain chaud au milieu du glacial salar de Uyuní, l'an dernier. Ça me permet d'imaginer ta piscine islandaise. Bises à toi et Thierry. Bon séjour dans ce grand nord.

gerard perrier 29/07/2016 08:16

Merci encore de nous faire partager ton voyage chere Cathy.En ces tempd noirs,une bouffee d air d altitude.Je demenage a Marseille en ocobre.Puyloubier est vendu. Je change de vie.Jete raconterai a l automne:Do et moi on n avait que la maison ensemble.Tu sais tout.A noud revoir.Je t embrasse.GP

Cathy Ferré 01/08/2016 06:16

C'est sûr que la situation française ne donne pas envie de rentrer. Mais la lucha sigue et je la reprendrai à mon retour, fin octobre. On se verra donc à Marseille, cher Gérard. Je te souhaite un bel été....malgré tout. Bises depuis la côte Caraïbe, tout près de la frontière du Panamá.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog