De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016

  • Cathy Ferré
  • Colombie
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016

Le voyage de Mompox à Barichara est plutôt long et fatigant: départ de Mompox pour Bucaramanga à 7 heures du matin, pour 7 heures de route. Puis correspondance pour San Gil, encore 4 heures de route et malheureusement, la pluie et la grisaille m'empêchent de profiter de la vue sur le cañon de Chicamocha. Seulement 100 kilomètres séparent Bucaramanga de San Gil. Mais la nationale qui va sur Bogotá serpente sur les flancs des montagnes: une route en bon état mais tout en lacets, en virages et surchargée de camions. Enfin, à la nuit tombée, dernier bus pour Barichara. Ouf! 12 heures de trajet. Mon record depuis que je suis en Colombie! Mais ça vaut le coup car le village de Barichara et ses environs sont magnifiques et j'y passerai un séjour formidable.

Comme d'habitude, cliquez sur les images pour les agrandir et laissez défiler les trois diaporamas. Si vous utilisez une tablette, mettez-la en position horizontale pour bien voir les photos.

De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016

Barichara, dans le département de Santander, est donc le deuxième village de mon parcours parmi quatre des plus beaux villages de Colombie, entre la côte Caraïbe et Bogotá. N'oubliez pas que vous devrez voter pour celui que vous préférez. Barichara est le genre d’endroit que l’on imagine sans peine en décor de films historiques: c'est une perle de l'art colonial tout en pierres taillées, et, comme à Mompox, le temps semble s’y être arrêté depuis l'époque de la colonisation. Le village fut fondé en 1705. Le lieu abritait déjà une chapelle depuis que la Vierge était soi-disant apparue à un berger. La cathédrale du village semble démesurée par rapport à la taille des maisons à un étage qui l'entourent. Sa pierre vire à l’orange sous les rayons déclinants du soleil. Les rues pavés, les maisons blanches et l’atmosphère paisible confèrent à ce lieu un charme fou. Ci-dessous quelques photos des églises de Barichara et aussi de Guane, un hameau où je suis allée à pied en deux belles heures de randonnée par le Camino Real.

De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016

Quelques détails des murs et carrelages de la cathédrale de Barichara.

De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016

Restons encore un peu dans les bondieuseries pour aller faire un tour au cimetière de Barichara. Une des spécialités artisanales du village est la taille de pierres et on découvre parmi les tombes de très belles statues.

De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016

Les murs des maisons sont en bahareque (un mélange de roseau et de pisé) avec des murs blanchis à la chaux. Ce type de façade est une technique vielle de plusieurs siècles. Ajoutez à cela les volets colorés, les gros pavés de pierre et la terre rouge des chemins environnants et vous vous ferez une idée. Mais ce que j’ai le plus aimé, c’est la quiétude qui se dégage de ce village. Le silence est juste parfois troublé par les pas d’un habitant ou le moteur d'un moto-taxi. Pour une promenade dans les rues de Barichara, laissez défiler le diaporama ci-dessous.

De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016

En plus de la pierre taillée, un autre artisanat traditionnel de Barichara, c'est la fabrication d'objets en papier de fique, une fibre tirée d'une sorte d'agave, et colorée avec des teintes naturelles de plantes. Production garantie locale, écolo, équitable, par une petite coopérative qui ouvre volontiers ses ateliers. Au bout de deux mois et demi, je fais mon premier achat du voyage. En vieillissant, je deviens raisonnable, et surtout je ne veux pas alourdir mon sac à dos... En plus, je pourrais ouvrir un marché d'artisanat latino-américain avec tout ce que j'ai rapporté de mes périples précédents. Mais j'ai craqué pour des boucles d'oreilles qui doivent peser 10 grammes!

De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016

Autour de Barichara, la nature est généreuse et j'y ai fait de belles excursions sous une douce chaleur.... Dans ce diaporama, vous découvrirez des vues sur le cañon du río Suarez au Salto del Mico, du Camino Real qui mène à Guane, et du parc Gallineral de San Gil, à 20 kms. Partout, on peut admirer les arbres couverts de "barbas de viejo", longs fils de mousse argentée qui pendent des branches et forment des voiles translucides.

De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016

Chapitre gastronomique maintenant: la spécialité culinaire de la région, c'est la "hormiga culona tostada", la fourmi à gros cul grillée ! Un mets de choix, pas spécialement bon marché.... J'avais déjà mangé des chapulines (sauterelles grillées) dans la région de Oaxaca au Mexique, et autres criquets et scarabées en Thaïlande. Et bien, la hormiga de Barichara, c'est délicieux. Et pour l'apéro, avec une petite bière bien fraîche, ça remplace avantageusement les cacahuètes! Si vous venez dans le coin, n'hésitez pas ! Vous m'en direz des nouvelles !

De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016

Mais rassurez-vous, je ne me nourris pas que d'insectes. Je mange aussi du pescado, de la yuca, du plátano, du zapallo, du sancocho, du salpicón, des patacones, et du riz bien sûr. Avec des jus de fruits succulents. Pour vous mettre l'eau à la bouche, rien de mieux que ce petit tour en diaporama dans le superbe marché de San Gil. Buen provecho.

De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016

Mon hôtel à Barichara, c'était le Color de Hormiga. Excellent choix ! Une chambre très mignonne, confortable et fonctionnelle avec salle d'eau et hamac devant la porte, jardin fleuri, cuisine collective bien équipée, café à volonté, coin salon. Tout ça pour environ 12 euros. Et une ambiance des plus chaleureuses. En plus, j'y ai rencontré Cécile, Bruno, Maud et Mathieu, et nous avons partagé provisions, idées, récits de voyages, bons plans, titres de livres à lire sans faute et de films à voir absolument, et franches rigolades.

De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016

Avec Maud et Mathieu, qui bourlinguent sur le continent depuis un an, nous avons croisé José Luis sur le Camino Real en direction de Guane. Sacré personnage, José Luis : un de ces colombiens courageux, humbles, joyeux et gouailleurs qui rendent ce pays si attachant. Il a posé le fardeau de bois qu'il transportait jusqu'à Barichara sous un soleil de plomb, on lui a offert de l'eau de nos bouteilles et on a parlé pendant une demi-heure de tout et de rien, de ce qui rend nos vies si différentes et pourtant si proches, de la fin du conflit en Colombie, de la beauté de la nature... Et il a repris son chemin pendant qu'on retrouvait Cécile et Bruno sur la place de Guane. Eux sont partis de France il y a deux ans pour faire le tour du monde à la voile. La Colombie leur a donné envie de découvrir autre chose que les rivages, ils ont donc laissé leur bateau dans un petit port près de Barranquilla et ont enfourché leurs vélos. C'est ça surtout le voyage ! Les paysages magnifiques, les villes chargées d'histoire et les plus beaux villages, ça ne serait rien sans les rencontres!

De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
De plus beau village en plus beau village (2): Linda Barichara 9/12 août 2016
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog