Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.

  • Cathy Ferré
  • Colombie
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.

Medellín n'est pas facile à appréhender. On a beau savoir que les choses ont bien changé depuis la sinistre époque du cartel, on y arrive quand même avec un peu d'inquiétude. On a beau voir sur le plan que la ville est construite comme les autres en calles et carreras rigoureusement perpendiculaires, les unes orientées du nord au sud et les autres d'est en ouest, on a malgré tout du mal à s'orienter avec toutes ces voies rapides, ces ponts d'autoroutes, ces lignes de métro qui sillonnent l'ensemble en tous sens, ce mélange d'architecture, briques et béton. Encore plus qu'à Caracas, ce qui n’est pas peu dire..... Et la ville est immense: 3 millions d'habitants, des quartiers qui s'étendent à perte de vue et partent à l'assaut des collines qui encadrent la vallée: au sud les immeubles chics, de plus en plus chics, au nord les quartiers populaires où se sont installés des milliers de paysans "desplazados", chassés de leurs terres par la misère et surtout la guerre entre paramilitaires, guérilleros et narcotrafiquants. Les souvenirs que j'avais de mes précédents séjours en 1982 et 1985 étaient vraiment très flous. Et puis, peu à peu, j'ai commencé à me repérer et à apprécier cette "cité de l'éternel printemps", grouillante de vie et à l'énergie débordante. Finalement, j'y ai passé quelques journées très plaisantes, d'abord dans un hôtel avec Claude après notre périple dans la zone cafetera (que j'espère vous faire partager bientôt si j'arrive à récupérer les fameuses photos égarées dans l'espace virtuel), puis chez ma nouvelle copine Patricia, après le départ de Claude et mon petit séjour à Guatapé (voir l'article précédent).

​​Comme d'habitude, cliquez sur les images pour les agrandir et laissez défiler les deux diaporamas. Si vous utilisez une tablette, mettez-la en position horizontale pour bien voir les photos.

​​Message à tous ceux qui ont eu la gentillesse de laisser des commentaires sur les articles précédents: je vous remercie et je vous réponds systématiquement, donc pensez à retourner jeter un coup d'oeil sur la page concernée.

Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.

MEDELLÍN SURPRENANTE

Le centre historique n'est plus le centre. Medellín a été fondée tardivement et, pendant longtemps, les colons espagnols se sont désintéressés de cette ville, Santa Fe étant alors la capitale d'Antioquia. Cela explique que les édifices coloniaux ne sont ni très nombreux ni très somptueux. De plus, désormais, le centre s'est déplacé: lorsque la ville a commencé à croître au début du XXéme siècle, et qu'elle s'est transformée en grosse cité industrielle, le quartier colonial a été délaissé, au point que, maintenant, il est très mal famé et qu'on vous déconseille d'y circuler à pied après 19h. Moi, j'ai quand même bien aimé me promener dans ses rues animées et envahies de marchés. On y trouve quelques belles places avec de jolies églises, celles de la Candelaria et de Veracruz, toutes blanches, la cathédrale métropolitaine, qui date des années 1920, (catedral basílica de Nuestra Señora de la Inmaculada Concepción) plus grande construction en briques d'Amérique latine, et l'énorme Palacio de la Cultura.

Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.

MEDELLÍN SÉDUISANTE

​​Botero, por supuesto

Medellín ne serait pas la même sans l'omniprésence des oeuvres de l'enfant du pays. Sur la Plazoleta de las Esculturas, 23 gigantesques statues de bronze sont exposées en permanence. Les "paisas" ( habitants de la région) s'y font photographier, les enfants se juchent sur les genoux des énormes bonnes femmes de l'artiste, les vendeurs de chapeaux et friandises y déposent leur matériel. Bref, l'art est dans la rue, à la portée de tous. Plutôt sympa ! Sur la même place, dans le musée d'Antioquia, des salles entières sont consacrées à Fernando Botero. En diaporama, quelques exemples.

Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.

MEDELLÍN INNOVANTE

En 2012, à la surprise générale, le Wall Street Journal élisait Medellín comme. cité la plus innovante du monde. Vraiment surprenant quand on pense que, dans les années 1990, Médellin était considérée comme la ville la plus violente de la planète. Aujourd'hui, Medellin peut se targuer d'avoir réduit de 95% son taux de délinquance et d'avoir fait reculer de 8 à 3% son taux de population touchée par la pauvreté extrême. De nombreux projets de développement urbain, au niveau des transports, de la culture, de l'environnement, ont contribué à bâtir une ville plus humaine. Les beaux immeubles modernes, à l'architecture futuriste, ou de conception art déco, témoignent d'une authentique recherche esthétique.

Ci-dessous en diaporama: le musée d'Antioquia, la plaza Cisneros, el edificio Carré, el Parque de los Deseos, le musée d'art moderne....

Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.

MEDELLÍN ENTHOUSIASMANTE

​​Quelques coups de coeur artistiques au musée Pedro Nel Gómez et au musée d'art moderne où nous découvrons Débora Arango. Et le monument à la vie qui célèbre les origines indigènes du peuple colombien.

Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.

MEDELLÍN RÉVOLTANTE

​Medellin a certes fait des progrès en matière d'urbanisme et de sécurité. Mais les inégalités sociales sont toujours aussi violentes. Le quartier très très chic du Poblado, dans le sud et qui s'étend de plus en plus vers les montagnes environnantes, est l'exemple le plus visible de cette injustice de classe qui est une caractéristique de la société colombienne. Immeubles de luxe de plus en plus hauts, de plus en plus nombreux, de plus en plus fermés et protégés, centres commerciaux très élégants, parcs et jardins, air plus frais que dans les parties basses de la ville, restaurants gastronomiques, boîtes de nuit, bars à cocktails. C'est par là que la vie nocturne bat son plein et que la grande bourgeoisie paisa a élu domicile. Et on se demande bien comment il peut y avoir autant de gens pleins aux as, qui en plus, sont propriétaires d'une finca à la campagne ou/et d'une villa au bord de la mer.

Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.

MEDELLÍN COMBATTANTE

​Bien loin du Poblado, et surtout à mille lieues de son mode de vie, se trouvent les quartiers populaires, très populaires, là où on vous déconseille fortement d'aller si vous n'êtes pas accompagné par des habitants. Les colombiens fuyant les campagnes affectées par le conflit armé depuis plus de cinquante ans, sont venus s'installer sur les montagnes environnantes de la ville et y ont bâti des maisons de briques et autres matériaux de récupération. Ils tentent de se construire une vie digne et beaucoup vivent de travail informel. L'installation depuis une dizaine d'années des trois lignes de Metrocable, grande fierté à juste titre de Medellín, a permis de désenclaver ces quartiers difficilement accessibles en bus, et a contribué à faciliter grandement la vie des habitants. Mais il reste encore beaucoup à faire pour que des barrios comme Santo Domingo ou Comuna 13 aient accès à tous les services nécessaires.

Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.

MEDELLÍN MILITANTE

“Unión y lucha, para una vida digna ya”

À Medellin, deuxième ville de Colombie, connue pour son modèle de développement urbain innovant, plus de 30 000 familles n’ont pas accès à l’eau potable, tandis que 20 000 ne sont pas approvisionnées en électricité. Ces populations marginalisées sont confrontées à de multiples défis. Soumises à un système de santé et d’éducation défaillants, une malnutrition chronique, et un contrôle social extrême, imposé aussi bien par les narcotrafiquants que par la répression policière, elles n’ont pas accès aux services publics élémentaires, souffrent d’un déficit en logements et d’une exclusion du processus d’aménagement du territoire.

Dans le quartier de Moravia, j'ai rencontré Carlos, Javier et Claudia, et d'autres membres de la Corporación Jurídica Libertad et de La Mesa Interbarrial de los Desconectados. Le comité de Bordeaux de mon association France Amérique Latine soutient en partenariat avec ces deux groupes un projet visant la reconnaissance des droits économiques, sociaux et culturels des communautés vulnérables de Medellin, par l’exercice et le renforcement de la participation démocratique au sein de la gouvernance urbaine locale. Ils sont actuellement en lutte contre les expulsions et ont mis en place une forme de restauration populaire, le Desayunadero, qui permet aux personnes impliqués d'améliorer leurs revenus. En images, quelques moments de cette rencontre solidaire, chaleureuse et passionnante.

Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.

MEDELLÍN TERRIFIANTE

Medellín continue à dévoiler son lot d'horreurs d'un passé très récent. Ci-dessous, en espagnol, un article sur des fosses communes retrouvées dans la décharge de la Comuna 13, un quartier populaire. Les victimes: essentiellement des jeunes, victimes des tueurs à gages de Pablo Escóbar et des paramilitaires.

COPINES DE MEDELLÍN

À Medellín, je me suis fait de bonnes copines: Patricia, la cousine de Diana, avec qui Claude et moi avions passé une soirée fort agréable à Cali et ses deux soeurs Claudia et Ángela. Famille de femmes auxquelles il faut ajouter Gabriela, leur maman. Après le départ de Claude, je me suis installée pour quelques jours dans l'appartement familial où tout le monde, sauf Ángela, vit de nouveau. C'est souvent comme ça en Colombie: on fait sa vie et quand il y a des incidents de parcours, des séparations, des périodes de chômage, on revient chez Papa et Maman même à un âge avancé. En tout cas, on a passé de jolis moments ensemble dont une finale mémorable de la Copa Libertadores dans un bar de leur quartier de Belén.

Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.
Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016. Medellín, étonnante, déconcertante, déstabilisante, passionnante. 22/ 23/ 26/ 27 juillet 2016.

Notre choix d'hôtel à Medellín

Avec Claude, on a passé trois nuits dans cet hôtel du quartier Prado, à deux pas du centre historique et du métro. Très bien, avec des chambres magnifiques pour même pas 15 euros par personne, une terrasse superbe et un excellent restaurant. Mais un peu loin des lieux de vie nocturne et avec retour obligatoire en taxi dès 7 heures du soir. La plupart des touristes semblent choisir les alentours du Parque Lleras, dans le Poblado, pour se loger. On n'a pas suivi le troupeau.....

Prochaines étapes: Caraïbe, Caraïbe et encore Caraïbe.....

Hamid 17/08/2016 08:24

Un grand plaisir à regarder ces photos et lire les textes.
Merci

Cathy Ferré 18/08/2016 04:54

Merci pour ce commentaire, Hamid. Je vous invite à continuer le voyage en lisant les autres articles. Cordialement.

gerard perrier 07/08/2016 07:01

Quelle belle conteuse du vivant tu es !,Merci pour cette nouvelle bouffée d air tu donnes quand tant ont peur ....Moi j e suis amoureux et vais habiter Marseille en octobre pas loin de Sabine qui te connait..
.A nous revoir !

Cathy Ferré 18/08/2016 04:56

Merci, Gérard. Bonne installation à Marseille et à bientôt.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog