Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016

  • Cathy Ferré
  • Pérou
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016

J'ai donc quitté Paracas, ses pélicans, otaries, et bandes de touristes, le 21 septembre en fin de matinée, pour me diriger vers la dernière étape de ce passage au Pérou: la région d'Arequipa. J'avais déjà visité cette belle ville en 1981, mais j'avais très envie de la revoir et surtout de découvrir le cañon du río Colca, qui restait en dehors des circuits des voyageurs à l'époque et qui est désormais considéré comme immanquable. Douze heures de bus étaient annoncées pour faire le trajet depuis Paracas; en fait ça a été plutôt quatorze et je suis arrivée en pleine nuit! Heureusement que j'avais réservé un hôtel! Bien que longuet, le trajet a été plutôt agréable: dans un bus très confortable, avec repas à bord, service aux petits oignons, vue magnifique sur le désert côtier jusqu'à la tombée du jour, et la compagnie de Juliana, ma nouvelle copine colombienne. Et puis, la récompense était au bout de la route: la deuxième ville du Pérou est vraiment superbe , animée, à la fois moderne et historique et dominée par l'imposant volcan Mistí qui culmine à 5825 m. 

Comme d'habitude, cliquez sur les images pour les agrandir et laissez défiler les quatre diaporamas. Si vous utilisez une tablette, mettez-la en position horizontale pour mieux voir les photos. 

La vue depuis la terrasse de mon hôtel.

La vue depuis la terrasse de mon hôtel.

AREQUIPA, CIUDAD BLANCA 

"La lune a oublié d'emporter la ville quand elle s'est séparée de la terre", disent les arequipeños pour expliquer la blancheur éblouissante de leur cité... Et c'est vrai que tout resplendit à Arequipa. Les élégantes constructions de l’époque coloniale dans la pierre volcanique, le sillardonnent à la ville un cachet unique. Depuis sa construction, la ville a subi plusieurs catastrophes naturelles, tremblements de terre et éruptions volcaniques, dont les plus mémorables sont celles de 1600, 1687, 1868, 1958, 1960 et 2001. Et, tout récemment, en juillet, un nouveau terremoto a durement frappé des villages du cañon del Colca. Malgré ce déchaînement des forces de la nature, les beaux bâtiments sont toujours là, restaurés ou résistant aux affres du temps. Ci-contre et ci-dessous en diaporama: la cathédrale, l'église et les cloîtres de la Compañía, les porches ouvragés des belles demeures... 

Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016

ROUGE ET BLEU, LE COUVENT SANTA CATALINA

Ce couvent, véritable village au sein de la cité, s’étend sur 20 000 m2. Ambiance méditative et hors du temps assurée entre les murs colorés et les jardins avec vue sur le volcan Mistí. Les patios sont splendides, tout comme les ruelles et placettes aux noms de villes espagnoles. C'est le premier monastère construit par les colonisateurs: les nonnes, issues des familles espagnoles privilégiées, ne vivaient pas aussi modestement que leurs vœux l'exigeaient : elles logeaient dans des grandes chambres, avec cuisine privée et chacune avait au minimum une domestique à son service. Elles possédaient de la vaisselle en argent et invitaient même des musiciens à leurs fêtes. Après trois siècles de ce fonctionnement élitiste, le Pape Pie IX mit fin à cette vie légère en 1871: tout le monde au dortoir et au réfectoire collectifs!

Ci-dessous promenade en diaporama.

 

Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016

De jour comme de nuit, la Plaza de Armas est très agréable et animée. C'est un plaisir de boire un pisco sour sur l'une des nombreuses terrasses qui l'entourent en admirant la vue sur la cathédrale illuminée. Avec Juliana, nous ne nous en sommes pas privées.

Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016

Après trois jours de visites à Arequipa, ses belles rues, ses musées et quelques échappées gastronomiques dans les picanterías du quartier Yanahuara, je suis partie pour le cañon de Colca. Sur les conseils des employés de mon hôtel, j'ai profité d'un mini-bus transportant un groupe de touristes en route pour le trek et je suis allée avec eux jusqu'à Cabanaconde. Un peu plus cher que le bus ordinaire mais beaucoup plus rapide et plus pratique car on vient vous chercher à votre hôtel et vous évitez le transfert et l'attente à trois heures du mat au terminal. 

VALLÉE ET CAÑON DE COLCA 

Bilan chiffré de 4 jours dans le cañon de Colca : pris 1 mini-bus, 4 bus, 1 moto-taxi et 3 colectivos dont un à 3 heures du mat, visité 4 villages de la vallée de Colca, pas descendu ni surtout pas remonté les 1000 mètres de dénivelé vers le fond du cañon avec les troupes de 50 gringos, mais longuement admiré le paysage d'en haut en marchant toute seule ou en compagnie réduite une bonne douzaine d'heures autour et au-dessus de Cabanaconde, Tapay et Yanque, à 3200/3600 m d’altitude, dormi 3 nuits à Cabanaconde et une nuit à Chivay, emprunté la route qui passe par le col de Patapampa à 4910 m de haut, pris 2 bains de plus de 45 minutes dans les piscines thermiques d'eau sulfureuse à 38/40 degrés au bord du río à Yanque et Chivay, grimpé 2 fois une heure pour visiter les 2 sites archéologiques incas et pré-incas de Uyo-Uyo et Qaqatapay, utilisé mes 2 bâtons de randonnée, observé le vol majestueux de 25 condors au dessus des têtes de 372 touristes et de leurs appareils photos à la Cruz del Cóndor, comme de bien entendu raté 15 photos de condors et réussi 3, rencontré 9 voyageurs français très sympathiques et parlé avec des dizaines de péruviens, mangé 2 fois de la viande d'alpaca dans des préparations différentes, bu 4 matés de coca et 3 pisco sour, (pas à la suite), contemplé les chapeaux, jupes et corsages aux 1000 broderies multicolores des vendeuses au marché de Chivay... Souri au moins 2564 fois. Fin de ce mois au Pérou en apothéose. Tous les détails ci-dessous..... Et d'abord, ce diaporama qui vous donnera une idée des paysages de ce célèbre cañon, qui se classe au deuxième rang mondial par sa profondeur maximale (3400m), juste derrière le cañon de Cotahuasí (3535 mètres de profondeur), dans la même région. Et oui, le grand cañon du Colorado émarge dans la catégorie amateurs avec ses petits 2000 mètres de profondeur. Ne leur en déplaise, les gringos possèdent de grosses voitures, de gros hamburguers, et de grands gratte-ciel, mais pas les plus grands cañons. Au fond, le village de Sangalle, dans son écrin de verdure, nommé l'oasis par les habitants. 

 

 

Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Croisement périlleux sur une des pistes que j'ai empruntées pour sillonner la vallée d'un village à l'autre.

Croisement périlleux sur une des pistes que j'ai empruntées pour sillonner la vallée d'un village à l'autre.

VILLAGES DE LA VALLÉE 

Une quinzaine de villages s'étagent de chaque côté de la vallée de Colca. La plupart des voyageurs font, le plus souvent avec une agence, l'excursion aller-retour vers le village de Sangalle, au fond du cañon. Je n'avais aucune envie de me retrouver avec des bandes de touristes et la descente puis la remontée des mille mètres de dénivelé par un chemin poussiéreux et abrupt me motivaient très moyennement. J'ai donc fait un autre choix: j'ai logé quelques jours à Cabanaconde, d'où j'ai rayonné à pied et en bus. Photo ci-contre. J'ai aussi fait des haltes agréables à Tapay, Yanque et Chivay, où j'ai visité de petits sites incas et fait trempette dans des piscines thermales bien chaudes. Idéal pour se délasser après les marches. Et, partout, les paysages sont époustouflants et le séjour dans les villages permet de belles rencontres avec les habitants. 

Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016 Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016

TERRASSES CULTIVÉES 

Dans et autour du cañon de Colca, des milliers de terrasses agricoles, (andenes), héritées du passé inca, forment une mosaïque, jusque dans les coins les plus escarpés. On imagine la dureté du travail des paysans pour cultiver sur ces pentes. En cette saison, c'est très sec et poussiéreux, il faut le reconnaître. Mais, à partir de janvier, c'est un vrai patchwork de toutes les variétés de verts. 

​​​​​

Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016 Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016 Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016 Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016 Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016 Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016

EL CÓNDOR PASA

Le must, c'est d'observer le vol des condors depuis un des miradors entre Chivay et Cabanaconde. Bon, on n'est pas tout seul : entre 8h et 9h du matin, les mini bus partis d'Arequipa cinq heures plus tôt déversent leurs groupes de visiteurs et tout ce petit monde scrute le ciel. Et moi aussi, bien sûr ! Des mauvaises langues affirment que les guides touristiques jettent de la nourriture dans le coin pour attirer les condors. C'est loin d'être impossible car on en voit vraiment beaucoup, de ces oiseaux majestueux. Certes,  il y a environ cinquante touristes pour un condor mais le spectacle est bluffant! 

 

 

Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016 Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016 Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016

SITES ARCHÉOLOGIQUES

Prés de Tapay en une demi-heure de marche sur le chemin de San Juan, je suis arrivée aux ruines aux formes arrondies du site archéologique pré inca de Qaqatapay. Il ne reste pas grand chose des anciennes demeures mais le lieu, presque abandonné, en plaine nature, est très émouvant. Prés de Yunque, il faut compter une petite heure de grimpette pour atteindre le site de Uyo UYo, qui fut occupé par la civilisation Collahua: cette ville beaucoup plus développée et étendue que Qaqatapay, a été conquise par les incas, puis les espagnols. Le site a été un peu trop restauré à mon goût, mais il donne une idée assez précise du mode de vie de cette civilisation précolombienne.

 

 

Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016 Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016 Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016

REVUE DE MODE FÉMININE 

Vraiment, les femmes de la région arborent des vêtements magnifiques, parmi les plus beaux que j'ai pu admirer en Amérique Latine, et, croyez-moi, je suis une experte en mode indigène traditionnelle! Les femmes portent des jupes et jupons multicolores et un gilet orné de motifs représentant la faune et la flore de la région. Mais le plus extraordinaire, ce sont les splendides chapeaux dont les broderies nécessitent des semaines de travail. Même les jeunes filles, habillées de manière plus moderne, en portent un. Ces sombreros coûtent cher: l'équivalent de 50 euros minimum. J'en aurais bien rapporté un mais le prix a un peu freiné mon enthousiasme. Je me suis donc contentée de faire des photos que je partage avec vous dans le diaporama ci-dessous.

Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016

RENCONTRES 

Mon séjour à Arequipa et dans le cañon de Colca m'a offert des rencontres avec de bien belles personnes. Comme on ne peut pas passer son temps à tirer le portrait aux amis croisés sur le chemin, je n'ai en magasin que les photos de Claudia, qui accueille avec son bébé les visiteurs qui viennent se baigner dans les thermes de Yanque et avec qui j'ai partagé une chaleureuse conversation; Arthur, en voyage au long cours en Amérique du Sud avec sa compagne Pauline et en volontariat pour quelques semaines dans un restaurant de Cabanaconde, merci à tous les deux pour leurs bons petits plats et les joyeuses soirées; et la petite María dont l'image à travers la vitre de ma chambre, à l'hôtel Sumak Wasí de Chivay, a illuminé mon réveil.

Je vous le disais: cette semaine dans la région d'Arequipa a bouclé en apothéose mon séjour péruvien de ce voyage 2106.

Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016 Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016
Arequipa et cañon de Colca. 22 /27 septembre 2016

Prochain épisode, au Chili : Atacama, Calama, Chuquicamata, taratata.... No se lo pierdan... 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog