Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016

  • Cathy Ferré
  • Pérou
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016

Me revoilà donc au Pérou, un peu plus d'un an après mon voyage de 2015 et 35 ans après le premier séjour qui déclencha ma passion pour l’Amérique latine. Mon objectif, cette fois-ci, c'est de suivre une route nord-sud, en direction du Chili, en visitant des lieux où je ne suis pas allée l’année dernière: l’Amazonie, la région d’Ayacucho, Paracas sur la côte Pacifique, Arequipa et le cañon de Colca. Comme mon rendez-vous à Lima est annulé, j’éviterai encore la capitale. Si vous voulez voir ou revoir mes articles passés sur d’autres zones du pays, entre autres celle de Cuzco, vous pouvez fouiner dans la rubrique Pérou de ce blog. Je suis donc arrivée à Iquitos, par bateau depuis Leticia, le 31 août, après une douzaine d’heures de navigation sur le río Amazonas. Malheureusement, le temps était à la pluie et la grisaille, et cette remontée du fleuve n’a pas été aussi plaisante que ce que j’espérais mais je me rattraperai les jours suivants, dans les nombreuses embarcations qui me transporteront dans la forêt.

Comme d'habitude, cliquez sur les images pour les agrandir et laissez défiler les cinq diaporamas. Si vous utilisez une tablette, mettez-la en position horizontale pour bien voir les photos. Il y en a beaucoup dans cet article.

IQUITOS

Autant Leticia ne m’a pas particulièrement charmée, autant j’ai été enthousiasmée par Iquitos, capitale du département de Loreto. Pourtant, cette ville bruyante et désordonnée n'offre ni grand musée, ni monuments prestigieux, ni vie culturelle. Il y fait une chaleur moite et on y est en permanence trempé de sueur, qui se mêle à la poussière. Mais j'ai eu un vrai coup de cœur pour son ambiance, la sympathie de ses habitants, le ballet des bateaux sur le malecón et sur le port qui s’étire entre les fleuves Amazonas, Nanay et Itaya. Diaporama ci-dessous.

Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016

DANS LES RUES D'IQUITOS

Avec près de 400 000 habitants, Iquitos est la plus grande agglomération de l’Amazonie péruvienne, Elle s'est réellement développée à la fin du XIXe siècle, au moment fort de l'exploitation de l’hévéa. Cet arbre produit une sorte de sève blanche, le latex, qui permet l'élaboration du caoutchouc. Les Amérindiens le savaient depuis des lustres mais les Européens, non. Malheureusement on connaît la réactivité de l'homme blanc pour exploiter un environnement. Et c'est le boom de l'exploitation du caoutchouc (mais aussi des Indiens...) Le caoutchouc va propulser l'économie de la région, et l'îlot de verdure qu'était le village d'Iquitos verra les machines à vapeur défiler sur les rivières et sa population grandir. Il reste de cette période faste de véritables petits palais, dont un métallique construit par Gustave Eiffel, que l’on découvre en parcourant les rues animées. Iquitos, c’est aussi le royaume de la moto, des moto-taxis et des petits bus en bois. Ambiance pétaradante garantie....

À découvrir dans ce diaporama.

Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016

Quelques jolies rencontres au hasard du chemin.

Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016

Images glanées au petit musée amazonien.

Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016

MERCADO BELÉN

J'en ai vu des marchés latino-américains, mais celui-là, il est unique. Dans le quartier le plus pauvre de la ville, immense et labyrinthique, envahi par les eaux de l'Amazone à la saison des pluies... On y trouve de tout: légumes, yuca, maïs de toutes les couleurs, fruits inconnus, poissons mystérieux, plantes médicinales et chamaniques, poudre de perlimpinpin, stands de plats traditionnels, et même oeufs et viande de tortue, animal pourtant protégé. En fait, en Amazonie péruvienne, la vente de viande et oeufs de tortue n'est pas vraiment réprimée car l'habitude d'en consommer est ancrée dans la culture locale, mais elle diminue car tout un travail de conscientisation est fait auprès des acheteurs mais aussi en amont, auprès des pêcheurs et chasseurs, pour qu'ils réduisent leurs collectes et permettent la conservation des espèces et l'éclosion d'une partie des oeufs. Travail de longue haleine... On peut aussi y déguster des grillades de suri (un délicieux ver qui niche dans la forêt). Je dois avouer que je me suis abstenue d'y goûter.... Ce marché a la réputation d'être un haut lieu de délinquance et le royaume des pickpockets, mais j'y ai déambulé des heures le nez au vent, en toute tranquillité. Je vous invite à la promenade et à la dégustation dans le long diaporama ci-dessous.

Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016

EMBARQUEMENT POUR LE MUYUNA LODGE

​​Iquitos, comme Leticia en Colombie, est le point de départ pour des expéditions en pleine forêt. De très nombreuses agences touristiques offrent peu ou prou le même genre de prestations. Au programme: trajet en pirogue vers un "lodge" plus ou moins confortable, sorties d'observation de la faune et de la flore à pied et sur les cours d'eau environnants, baignade dans le fleuve, pêche au piranha..... Après réflexion, j'ai jeté mon dévolu sur le Muyuna Lodge, qui présentait l'avantage de s'inclure dans un projet écologique, en étroite relation avec la communauté indigène voisine de San Juan de Yanayacu et de bannir les "shows" folkloriques, complètement artificiels, avec danses traditionnelles et vente d'artisanat. Pour arriver à destination, à 140 kms d'Iquitos, trois heures de navigation sont nécessaires, d'abord sur le río Amazonas, puis sur le fleuve Yanayacu, après un changement pour une embarcation plus petite et maniable, car, en cette période de sécheresse, les eaux sont très basses. Le Muyuna Lodge est constitué de ravissantes cabañas avec terrasses donnant sur le fleuve, l'électricité est produite par des panneaux solaires, on y mange délicieusement, les visiteurs sont choyés: parmi tous les séjours que j'ai déjà faits en Amazonie équatorienne et vénézuélienne, c'est vraiment le plus luxueux. J'y ai donc passé trois jours, certes pas très économiques, mais fort agréables et instructifs, entre autres, grâce à la compétence et la présence chaleureuse d'Albino, le guide du petit groupe hispanophone que j'ai formé avec Fiorela et Carolina, deux jeunes limeñas en vacances. Le reste des clients étant exclusivement composé d'étasuniens et d'allemands, la langue dominante de ce séjour était l'anglais, ce qui m'a bien sûr agacée au début mais c'est un peu la règle du jeu dans ce genre d'endroit et finalement, j'ai mis de l'eau dans mon pisco et je me suis mise aussi à speak english avec mes voisins de table.

Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016

Sur les eaux grises et bleues de l'Amazone et du Yanayacu, sous le soleil ou sous la pluie, les lanchas à moteur et les pirogues à rames sont le seul moyen de locomotion dans cette région au coeur de la selva. Et, pour le plaisir, un petit tour en kayak avec la sympathique Julia, une nouvelle copine allemande. 

Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016

En naviguant en silence au plus près des berges, on peut admirer la végétation exubérante et surtout des milliers d'oiseaux. J'ai aussi vu des singes sauter de branche en branche et les fameux dauphins roses plonger dans le fleuve Amazone, mais les images resteront seulement dans mon souvenir car c'est illusoire de penser pouvoir les prendre en photo, à moins d'avoir un matériel beaucoup plus performant que le mien.

Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016

À pied sur les chemins escarpés et boueux de la selva, guidées par Albinos, Fiorela, Carolina et moi avons crapahuté parmi des arbres noueux qui touchent le ciel, des lianes pour jouer à Tarzan, des buissons chargés de plantes médicinales.... Nous avons croisé d'inquiétantes tarentules, des singes farceurs qui virevoltaient et des paresseux accrochés aux branches. Tout cela avec, en fond sonore, le bruissement permanent des insectes et les chants des oiseaux. Si vous avez bonne vue, dans le diaporama ci-dessous, vous pourrez distinguer un petit singe "leoncillo" collé à un tronc.

Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016

SAN JUAN DE YANAYACU

À ​​quelques centaines de mètres de Muyuna, le village indigène de San Juan s'étire le long du fleuve. Quelques maisons sur pilotis, une école, une épicerie qui fait aussi discothèque le samedi soir, une place où se disputent des matchs de football à la fraîche. Les habitants de San Juan sont impliqués dans le projet touristique du lodge: ils participent aux décisions, beaucoup y travaillent comme guides, cuisiniers, serveurs, femmes de ménage. La plupart des fruits et légumes (bio) servis au restaurant proviennent des "chacras" traditionnelles cultivées alentour. Un mode de vie simple et paisible, au plus près de la nature, à découvrir dans ce diaporama.

Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016
Amazonie péruvienne: Iquitos, Muyuna et San Juan de Yanayacu. 31 août/ 5 septembre 2016

Prochain épisode: De l'Amazonie péruvienne aux Andes. No se lo pierdan....

Lavaux 05/10/2016 14:38

Tu me donnes envie de quitter ce monde oxyder. Quelle fraîcheur dans les sourires des habitants de ces régions!

Cathy Ferré 11/10/2016 06:39

Merci de ton commentaire et de ta fidélité á suivre ce blog, Martine. Je suis très contente qu'il te plaise. Oui, dans ces régions, les populations sont vraiment chaleureuses et amicales. Les contacts se font tout naturellement. Pourtant, la vie n'y est pas des plus faciles. Mais ce sont souvent les plus modestes qui se montrent les plus généreux et ouverts.

Lavaux 05/10/2016 14:40

Ouh la faute! "Oxydé". J'étais encore troublée par tes photos!

Paulette 04/10/2016 14:03

coucou Cathy,
Quel grand voyage ! Tu nous régales trop d'instants de vie ! J'adore !
Besitos de amor,
Paulette

Cathy Ferré 11/10/2016 06:45

Besitos, ma Paulette et à bientôt. Comme l'an dernier, mon blog a du retard et je crois que je le finirai au retour..... Mais je suis ravie que tu prennes plaisir à voyager par mon intermédiaire. Merci de ton enthousiasme. Y hasta luego, querida.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog