De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

  • Cathy Ferré
  • Pérou
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

D'IQUITOS À HUANCAVELICA: QUAND J'AI TOUT FAIT DE TRAVERS....

​Après mon retour de Muyuna Lodge, j'ai eu une petite série de déconvenues, ou plutôt une période d'indécisions qui m'ont conduite sur des routes contraires à celles que j'avais prévues. Ce genre de moments, heureusement assez rares chez moi, où j'hésite, je fais les mauvais choix, je passe mon temps à changer d'avis, et à me dire que j'aurais dû aller ailleurs, prendre un autre bus, rebrousser chemin... Je suis très énervante dans ces cas-là et, je me suis énervée moi-même !

Résumons: j'avais projeté depuis longtemps de faire le trajet Iquitos-Pucallpa en bateau sur l'Amazone et je me suis dégonflée car, en cette période de sécheresse et dans le sens de la remontée du fleuve, il y en avait pour cinq jours de navigation, ce qui m'a paru un peu longuet. J'ai donc pris l'avion, pas plus cher mais beaucoup plus conventionnel ! Ensuite, je devais rendre visite à mon ami Álvaro, à Oxapampa. Mais je me suis plus ou moins trompée de route..... Au lieu de prendre un bus pour Puerto Inca, je suis allée à Aguaytía.....Après, c'était compliqué et très long de faire demi-tour..... J'ai eu une grosse flemme..... Et voilà comment je me suis retrouvée à Tingo María sans le vouloir vraiment.

​​Comme d'habitude, cliquez sur les images pour les agrandir et laissez défiler les deux diaporamas. Si vous utilisez une tablette, mettez-la en position horizontale pour bien voir les photos.

Bon, Tingo, c'était pas si mal, faut pas dramatiser non plus.... Une ville un peu foutraque et poussiéreuse au bord du fleuve Huallaga, mais un beau paysage encore amazonien, avec une végétation exubérante qui grimpe à l'assaut des collines environnantes.

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

Pour me consoler, je me suis offert deux nuits à la Villa Jennifer, un joli hôtel pas du tout économique, en pleine nature, à l'extérieur de la ville, avec piscine et parc luxuriant.

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

Et, autour de Tingo María et Aguaytía, je suis allée en moto-taxi de cascades en cavernes: el Velo de la Novia, la Catarata Santa Carmen, et la Cueva de las Lechuzas, une grotte très impressionnante remplie de petites perruches vertes qui piaillent à tue-tête et de guacharos, oiseaux nocturnes endémiques des zones tropicales.

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

DE TINGO MARÍA À HUANCAYO: LONG, FATIGANT, ÉPUISANT.

DE HUANCAYO À HUANCAVELICA: EL TREN MACHO

Après avoir fait trempette dans les cascades de Tingo María, après avoir finalement renoncé à aller chez Álvaro, j'ai repris la route vers le sud et une étape prévue dans mon programme: Huancavelica. Le moins qu'on puisse dire, c'est que le trajet a été plutôt pénible. Taxi collectif pour Huánuco, où j'ai dû aller d'une agence de bus à une autre pour organiser la suite du voyage, car dans cette région du Pérou, le concept pourtant bien pratique de terminal de bus est inconnu. Puis toute la journée à attendre sans faire grand chose le départ d'un bus de nuit pour Huancayo. Sept heures de bus bruyant et inconfortable, car il n'y avait plus aucun billet de "bus-cama", autant dire que je suis arrivée à Huancayo au petit matin de très mauvaise humeur.... Et puis la chance a tourné: le seul train régulier encore en service au Pérou, " el tren Macho", était à quai et il partait à six heures du mat pour Huancavelica. Les autres rares trains encore en service dans le pays sont des trains touristiques, au tarif exorbitant, comme celui que j'ai pris l'an dernier pour aller au Machu Picchu. C'est d'ailleurs le cas pratiquement dans toute l'Amérique latine: les transports ferroviaires qui existaient presque partout ont été sacrifiés dans les années 1990 au profit des compagnies privées de bus. Une hérésie du libéralisme. Ni une ni deux: j'ai acheté un billet et je me suis installée à la fenêtre d'un bon vieux wagon en bois. Délicieux petit déjeuner en prime et spectacle permanent sous les yeux. Les voyages en train, c'est autre chose, on est vraiment au coeur du paysage. Diaporama ci-dessous.

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

Dans le wagon et à l'arrivée à la gare de Huancavelica, des images qui me rappellent mes premiers voyages au Pérou et en Équateur, quand la plupart des trajets se faisaient en train.

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

¡QUE VIVA HUANCAVELICA!

Avant d'arriver à Huancavelica, j'avais un petit coup de mou et j'étais bien épuisée par le voyage nocturne en bus. J'avais passé la veille à Tingo María puis Huánuco à faire la parfaite touriste française, bien râleuse contre des chauffeurs de taxi, des serveurs de restaurant et des employées de compagnies de bus...qui le méritaient amplement, rassurez-vous ! Normalement, je suis adorable avec les habitants des pays où je voyage ! Mais, le trajet en train depuis Huancayo, la beauté de Huancavelica, son ambiance chaleureuse et la lumière des Andes ont remis mon moral au beau fixe.

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

Huancavelica est une jolie petite ville coloniale, sans prétention, organisée autour d'une très ancienne cathédrale et de ravissantes églises. Ajoutez à cela un marché animé, un environnement andin spectaculaire, une belle Plaza de Armas, de l'authenticité, presque aucun étranger (un cycliste anglais, Clément, un jeune français que je retrouverai quelques jours plus tard, et moi!), et voilà le tableau.....

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

Et le top, ça a été la fête organisée pour l'anniversaire de l'école. Fanfares, bal, défilés de groupes folkloriques, écoliers en uniforme ou vêtements traditionnels, bière et pisco qui coulent à flots. La big teuf ! En piste pour participer à la danse dans ce diaporama !

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

​Á Huancavelica, on est au coeur des Andes. Le village se situe à 3675 m d’altitude et autour, ça grimpe encore plus. Avec Mitchel, un jeune guide très chaleureux et compétent, je suis allée jusqu'à la mine fantôme de Santa Bárbara, énorme complexe d'extraction de mercure qui a fonctionné de l'époque coloniale jusqu'aux années 1980, au prix de la vie et de la santé de générations d'indiens et d'esclaves africains. Maintenant c'est la multinationale Broxal qui perfore les entrailles de ces terres à la recherche de cuivre et d'or. C'est le drame éternel de l'Amérique latine: la malédiction de l'abondance en minerais, le cycle infernal de l'exportation de matières premières, qui ne laisse derrière elle que nature dévastée et misère pour les communautés indigènes et paysannes.

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

Toujours avec le sympathique Mitchel, j'ai arpenté les chemins et visité les villages autour de la mine Santa Bárbara. Sur le parcours, on flirte avec les 4200 m d’altitude et on peut croiser de nombreux troupeaux d'alpacas.

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

La lagune Ccarhuanasu.

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

Paysages de la région et villages de Saxamarca et Ccayakatama.

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

Et, pour finir en beauté ces quelques jours à Huancavelica, je me suis fait une bande de copains limeños, Martina, Epifanio et Ruben, de joyeux drilles, et j'ai fait mumuse avec eux à quelques kilomètres de la ville, dans le parc de las Tres Boas..... Ne me demandez pas la raison de ce nom: aucun boa dans le coin, mais des chutes d'eau, des bassins, des gros rochers et des ponts suspendus.

De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016
De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016De l'Amazonie péruvienne aux Andes. 6/13 septembre 2016

Le choix d'hébergements est très limité à Huancavelica: c'est soit le très dispendieux Hotel Presidente sur la Plaza de Armas, soit le petit Gran Hostal de la Portada. C'est bien sûr dans ce dernier que j'ai pris mes quartiers et il m'a parfaitement convenu.

Prochain épisode: Ayacucho. No se lo pierdan.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog